Le CERFAS exprime sa préoccupation dans la crise électorale en Haïti. Cette préoccupation devient de plus en plus inquiétante avec l’immixtion du Core Group dans le processus électoral.

Le Centre de recherche, de réflexion, de formation et d’action sociale (CERFAS), de Port-au-Prince, exprime sa préoccupation dans la crise électorale en Haïti. Cette préoccupation devient de plus en plus inquiétante avec l’immixtion du Core Group dans le processus électoral.

Le CERFAS, de concert avec les organisations de la société haïtienne, dénoncent le comportement de l’Ambassadeur du Canada en Haïti, Mme Paula Caldwell St-Onge, au sein du Core Group et continuent d’appuyer pleinement la lutte du peuple haïtien pour récupérer la souveraineté nationale.

Le Centre lance un appel aux organisations internationales partenaires et amies d’Haïti pour qu’elles fassent pression sur leur gouvernement en vue de stopper les agissements du Core Group.

Voir le communiqué du CERFAS ci-après.

Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles