Décédé à Cebu City, Philippines, le 18 décembre 2013
Funérailles dimanche 22 décembre 2013 à 8 h 30 Sacred Heart School de Cebu City.

 
 

Le frère Louis-Joseph Tremblay, S.J. (1927-2013)

Notre confrère, le frère Louis-Joseph Tremblay, est décédé au Chong Hua Hospital de Cebu City (Philippines) le 18 décembre 2013 en début de soirée.

Il était né le 23 décembre 1927 à Chicoutimi dans une famille nombreuse (le 10e de 15 enfants); il fut baptisé le lendemain de Noël en la paroisse Saint-François-Xavier (l'église cathédrale) de Chicoutimi; sans doute que le patron des missions avait mis une option sur le frère Tremblay ! Ce sera une de ses belles prises.  L'accouchement de Louis-Joseph avait été difficile au point que sa mère avait failli perdre la vie.  Celle-ci avait dit: "je le donne au bon Dieu, si j'ai la vie sauve".  Sa prière fut exaucée puisqu'elle donnera naissance à 5 autres enfants par la suite.

Après avoir été quelques années sur le marché du travail, Louis-Joseph demandait son admission dans la Compagnie de Jésus.  En 1944, il commençait son postulat; il entrera au noviciat le 29 octobre 1945.  Déjà, il était enthousiaste et enjoué. Plus tard, il admettra lui-même en riant qu'il lui était arrivé de ne pas toujours prendre les choses au sérieux, ce qui faisait froncer les sourcils à des supérieurs plutôt sérieux. 

Pendant quelques années, au noviciat du Sault-au-Récollet et au Collège Brébeuf de Montréal, il sera assistant "dépensier" et ferblantier.  En 1953, il se rendait à Mont-Laurier (maison du troisième an) où il sera cuisinier. 

En 1956, les supérieurs répondront à sa demande d'aller en pays de mission.  Au cours de l'été, il partait pour les Philippines.  De 1956 à 1977, il se dévouera au Xavier School de Manille; de 1977 à son décès, il travailla au Sacred Heart School de Cebu City (2 700 étudiants en 2013).

Homme débrouillard et au sens pratique, il rendra de très grands services à ces écoles (entretien, maintenance, relations avec le personnel, etc) et aux communautés jésuites (à titre de ministre), sans oublier les étudiants et étudiantes, auxquels il s'intéressait beaucoup. Il était sensible à leurs besoins de tous ordres.  Grâce à l'aide de sa famille et de bienfaiteurs qu'il savait remercier, il avait créé un petit fonds de bourses permettant à des jeunes de condition modeste de poursuivre des études pour mieux aider leurs familles et la société en général.  La revue Le Brigand 512 (mars 2013 – qu’on lire sur jesuites.org – publications) nous parlait de ces bourses offertes à des jeunes de Cebu City par le frère Tremblay.

Tout au cours des années, le frère Tremblay a joui d'une bonne santé et d'une bonne résistance physique.  A la fin juin dernier, suite à des examens, on devait lui enlever un rein ainsi que la vessie. Il retournera à sa résidence  en juillet et pourra même assister à l'inauguration d'un nouveau centre sportif du Sacred Heart School.  Des complications exigeront sa réadmission à l'hôpital. Il le quittera pour aller rejoindre son Maître et Créateur le mercredi, 18 décembre, 5 jours avant son 86e anniversaire de naissance.

Outre sa communauté jésuite de Cebu City, il laisse dans le deuil des frères et soeurs au Canada (dont certains vivent en Alberta), de nombreux neveux et nièces qui l'affectionnaient, le visitaient et lui faisaient des dons.  Aux Philippines même, beaucoup le regretteront, surtout le personnel de Sacred Heart School, les étudiants et étudiantes, ainsi que des boursiers/sières d'autres écoles.

Son corps est exposé au Sacred Heart School,  du jeudi, 19 décembre, au samedi, 21 décembre.  Selon la coutume philippine, une messe sera célébrée chaque soir à 18 h. Ses funérailles auront lieu dimanche matin, 22 décembre, à 8 h 30 au Sacred Heart School.  Elles seront présidées par le père Antonio Moreno, s.j., provincial des Philippines. Le père Julian Hernando du Sacred Heart School prononcera l'homélie.

Marc Brousseau, s.j., Directeur de Missions jésuites.

Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles