Le Père Gábor Kiss est décédé à 11h30 le 23 décembre à la résidence René Goupil à Pickering, Ontario (Canada).  Il était dans sa 96e année, et a vécu 74 ans de vie religieuse.  Gábor, fils de Gabriel Kiss et de Rosalia Gonda, est né à Bekesszentandras, Hongrie, le 30 octobre 1924. Il y a terminé ses 6 années d’école primaire.  Il a commencé l’école secondaire en 1937 au lycée Peter Vajda, mais il a terminé les classes supérieures comme petit séminariste à Nagyvárad, Oradea.  Il a fait sa dernière année d’études à Szarvas et y a obtenu son diplôme en 1945.  Le 18 septembre 1945, il est entré dans la Compagnie de Jésus à Manréza, à Budapest.  Après le noviciat, il a commencé ses études de philosophie à Szeged.  Puis le régime communiste a confisqué la maison.

Avec la persécution croissante de l’Eglise, en février 1949, il s’enfuit avec Joseph Hauser en Autriche sous un train express.  Ils passèrent quelques jours à Linz, puis ils se rendirent à Innsbruck pour quelques mois, et de là à Chieri, en Italie, pour terminer ses études de philosophie et recevoir son diplôme de maîtrise.  En 1951, il fut envoyé en régence à St. Blasien, en Allemagne.  En 1952, il commence des études de théologie à Maastricht (Belgique). Il y a été ordonné prêtre en 1955.  Il a commencé son troisième an en Irlande en 1956, mais il a dû interrompre l’année, car 500 réfugiés hongrois étaient arrivés à Limerick, en Irlande.  Il est devenu leur aumônier, puisqu’il était le seul prêtre hongrois en Irlande.  Après les avoir servis comme prêtre pendant un an, il a ensuite repris son troisième an.  En août 1958, il a quitté l’Irlande pour le Canada, où il a passé quelques mois, d’abord à Toronto; puis plus tard à l’automne, il a été envoyé à Courtland, en Ontario, comme aumônier. De 1964 à 1973, il a servi la paroisse hongroise St. Stephen à Hamilton, Ontario.  Puis, en 1973, il a été envoyé à Yonkers, N.Y., où il est devenu le curé de la paroisse St. Margaret of Hungary pendant plus de 20 ans.  Pendant cette période, il a également été le rédacteur en chef du Hungarian Sacred Heart Messenger.  En avril 1994, il a tenté de retourner en Hongrie.  Il a eu une expérience précieuse pendant son séjour parmi les Hongrois dans la région ukrainienne des Carpates.  Mais en août 1994, il est revenu au Canada et est devenu le curé de la paroisse hongroise Notre-Dame de Hongrie à Vancouver, C.-B. En 1996, il est retourné à la paroisse St. Ladislaus à Courtland, Ontario.  En 1998, pour des raisons de santé, il a pris sa retraite et a été envoyé en mission au Village Sainte-Élisabeth à Hamilton, Ontario, pour prier pour la Compagnie et l’Église.   En 2016, il a déménagé à l’infirmerie jésuite de la résidence René Goupil à Pickering, Ontario.  C’est là qu’il est mort paisiblement, entouré des prières des autres Jésuites, le 23 décembre 2019. La vie de service de Gábor Kiss, et ce que cela signifiait pour lui d’être jésuite, peut être le mieux exprimé par sa réponse d’il y a longtemps : “Je m’efforce de faire le mieux possible.”

Tous les articles

Souffrez-vous à cause de la crise COVID-19 ?
Nous sommes là pour vous écouter.

Contactez-nous : parleraunami@jesuites.org

En savoir plus