La présence des jésuites au Canada remonte à 1611 et à leur première missionéphémère, à Port-Royal, mais l’histoire de ces premiers compagnons et de tous ceux qui les ont suivis reste bien vivante aux Archives des jésuites du Canada. Logées à la Curie provinciale de Montréal, les Archives ont pour mandat de préserver les documents qui racontent l’histoire des jésuites. Chaque année, plus de 300 chercheurs communiquent avec les Archives pour consulter ces précieux documents. Et chaque année, la collection s’enrichit de nouvelles pièces afin de documenter le travail soutenu de la Compagnie de Jésus, de ses collaborateurs et de ses institutions. 

Les traces documentaires de nos archives nous permettent de réfléchir au chemin parcouru par les jésuites au fil de l’histoire du Canada et à leur contribution pluriséculaire en tant que missionnaires, explorateurs, théologiens, linguistes, éducateurs, scientifiques et militants pour la justice sociale. Sans doute la structure administrative des premières missions jésuites en Amérique du Nord et des provinces qui les ont suivies a-t-elle évolué selon les époques, mais l’influence des jésuites perdure comme leurs valeurs spirituelles. Les Archives en témoignent; pierre de touche, elles reflètent les réalisations du passé et aident à en tirer des leçons. 

Jusqu’en 2009, les jésuites du Canada anglais et ceux du Canada français avaient des dépôts d’archives distincts, à Toronto et à Saint-Jérôme respectivement. Dans les deux provinces, des compagnons s’étaient voués à constituer et à entretenir de précieuses collections. Le respect de l’histoire, l’intérêt pour la recherche universitaire et le sens professionnel caractérisent leur travail. Parmi les jésuites anglophones qui ont été le plus longtemps associés aux Archives, signalons Edward J. Dowling, SJ, qui s’y est consacré de la fin des années 1940 à la fin des années 1990. Jacques Monet, SJ, ancien archiviste et historien actuel des Archives, a beaucoup contribué non seulement à la préservation des documents, mais aussi à leur analyse et à l’écriture de l’histoire des jésuites au Canada anglais. 

En 2006, les supérieurs provinciaux des deux provinces conçurent le projet de rassembler les deux fonds sous un même toit à la Maison Bellarmin de Montréal. Suivit un travail minutieux de planification et de consultation : la BAnQ (Bibliothèque et Archives nationales du Québec) recommanda des pratiques exemplaires et des critères de fonctionnement. La province dispose maintenant d’un emplacement magnifique pour les Archives, avec une voûte climatisée selon les normes et une salle de consultation accueillante. Les chercheurs y trouveront, outre une vaste bibliothèque, des manuscrits, des cartes, des photographies, des œuvres d’art et du matériel médiatique. En plus de rassembler les documents des jésuites, de leurs établissements et de leurs œuvres, les Archives servent l’administration de la Province. Les documents relatifs à la gouvernance, à la prise de décisions, à l’établissement de rapports et à la reddition de comptes sont conservés pour leur valeur probante.  

Chaque communauté religieuse a sa structure organisationnelle et ses valeurs particulières. Plusieurs se sont taillé un rôle dans l’histoire du Québec et du Canada et ont noué des liens avec les peuples autochtones d’Amérique du Nord. Si d’autres instituts se tournent davantage vers les activités pastorales, les soins de santé ou les services sociaux, les jésuites concentrent leurs efforts sur l’éducation, la recherche scientifique, les retraites ignatiennes et le ministère auprès des autochtones, ce qui a affecté la nature des collections qui subsistent aujourd’hui et la façon dont elles ont été constituées au fil des ans. Des premières Relations des jésuites aux albums de finissants des collèges d’aujourd’hui, les Archives sont à la fois une mine de souvenirs et un écrin pour les trésors du passé.  

Des siècles d’archives ouvrent une vision à long terme. Le passé élargit nos perspectives. Héritage à partager, les Archives sont un lieu d’apprentissage et de découverte. Sur plus de 400 ans. Et ça continue. 

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.