Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quelque autre chose que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu. Ne soyez en scandale ni aux Juifs, ni aux Grecs, ni à l’Église de Dieu. C’est ainsi que moi-même je m’efforce en toutes choses de complaire à tous, ne cherchant pas mon propre avantage, mais celui du plus grand nombre, afin qu’ils soient sauvés. Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ. (1 Corinthiens 10:31-11:1)

Le 31 juillet dernier, les jésuites du Canada ont célébré la fête de saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus, avec deux messes spéciales. Cette date marque également la première année de la nouvelle province canadienne. Des jésuites, des collègues et des amis sont venus de partout pour célébrer.

Le P. Provincial Erik Oland, SJ, a présidé une messe au Sanctuaire des Martyrs à Midland. Dans son homélie, il a joué avec des chants et des paroles pour ensuite comparer la grâce de Dieu au travail qu’accomplit un professeur de chant pour aider à former une jeune voix. «La clé d’un bon professeur, c’est l’oreille dont il a besoin pour entendre le talent naturel d’un chanteur en herbe. Il ne s’agit pas de construire une voix, mais d’enlever ce qui empêche le talent de briller.»

Le P. Oland a fait le lien entre ce type d’expérience et la vie ainsi que le cheminement spirituel de saint Ignace de Loyola. «Ignace le savait. Dieu avait besoin de travailler dur, d’abord pour avoir son attention et ensuite pour commencer la tâche de faire d’Ignace qui il était déjà. Qui était-il ? Ignace se considérait comme un apôtre des temps modernes, un propagateur de la Bonne Nouvelle, un phare d’espérance pour l’Église en crise. Une fois qu’il a accepté la lumière de Dieu, il n’y a pas eu de retour en arrière.»

Une autre messe a été célébrée par le P. Gilles Mongeau, SJ, à la paroisse Notre-Dame de Lourdes à Toronto, Ontario.

Faisant référence à la première lettre de saint Paul aux Corinthiens et à l’une des expériences spirituelles les plus profondes de saint Ignace de Loyola, la vision de La Storta, il a exhorté les jésuites et leurs collègues à garder le Christ au centre : «Nous célébrons aujourd’hui le premier anniversaire de notre nouvelle province jésuite du Canada… Tout cela [le travail] ne servira à rien si nous ne cherchons pas ensemble la grâce fondatrice d’être placés avec le Fils, si nous ne cherchons pas avec empressement et générosité à être un corps qui éprouve de la tristesse dans son peuple migrant, son peuple autochtone, son peuple réfugié, son peuple haïtien, dans tous nos frères et sœurs marginalisés, et à être un corps qui éprouve la joie du Christ ressuscité parmi eux. »

Ci-dessous se trouvent quelques photos des deux célébrations et un enregistrement de la messe au Sanctuaire des Martyrs (en anglais).

IMG_6929

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.