Du 13 au 17 mai dernier, le Secrétariat pour la justice sociale et l’écologie (SJES), dirigé par le P. Xavier Jeyaraj, a réuni les délégués de l’apostolat social des six Conférences jésuites et les membres du GIAN (Réseau mondial ignatien du plaidoyer – pour la migration, l’écologie, le droit à l’éducation et la justice dans le secteur minier). Tous les participants se sont réunis à la Curie Générale Jésuite à Rome. Parmi eux, un jésuite canadien, le P. Ted Penton.

Les préférences apostoliques universelles au cœur des événements du SJES

Selon le P. Penton, ces rencontres sont utiles pour coordonner le travail des conférences à l’échelle mondiale et pour créer des liens entre elles. La conférence Canada-États-Unis, par exemple, travaille depuis longtemps en étroite collaboration avec la conférence latino-américaine, mais cette rencontre a aussi permis de resserrer les liens avec les autres conférences.

Curie Générale Jésuite à Rome

Après avoir prié et partagé leurs expériences respectives, les participants se sont concentrés sur le but principal de la rencontre: les préparatifs du 50e anniversaire du SJES, en particulier sur l’organisation du Congrès de l’apostolat social qui se tiendra à Rome en novembre. Le thème du congrès sera : « Un chemin de justice et de réconciliation : 50 ans et plus encore ». Plus de 200 délégués du monde entier s’y réuniront pour réseauter, pour faire le point sur les grâces et les défis des 50 dernières années, et surtout pour discerner où Dieu les appelle à aller. Pour le P. Penton les Préférences apostoliques universelles seront au centre de ce processus de discernement :

Comme l’a dit le Père Général, la préférence pour les Exercices Spirituels est au centre de toutes nos œuvres. C’est pourquoi, pour déterminer la meilleure façon de continuer à marcher avec les exclus, à prendre soin de notre maison commune et à cheminer avec les jeunes, il est essentiel de s’engager à faire preuve d’un discernement dans la prière. Le processus ne commencera ni ne s’achèvera lors du Congrès de novembre. Cet été et cet automne, il y aura des rencontres de jésuites et de laïcs engagés dans l’apostolat social, tant au niveau des provinces que des conférences, où nous commencerons notre discernement. Le Congrès de Rome s’inspirera de ce travail et le poursuivra, et nous continuerons bien entendu après le Congrès.

Un événement à suivre donc d’ici l’automne prochain.

 

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.