Dans une déclaration commune rendue publique le 16 septembre, le président de la Conférence et les supérieurs provinciaux des six provinces jésuites des États-Unis et du Canada appellent l’ensemble de la communauté jésuite à intensifier le plaidoyer au nom des migrants.

La déclaration, publiée en vue de la Journée mondiale du migrant et du réfugié, que l’Église catholique célèbre le 29 septembre, souligne la création d’un nouveau site Web visant à promouvoir le travail de sensibilisation et l’action sur les questions d’immigration; on peut consulter ce site à l’adresse jesuitmigrantsolidarity.org/fr.

« Pendant des années, rappelle la déclaration, la Compagnie de Jésus a accompagné, servi et défendu les droits des migrants et des réfugiés. Outre les diverses réponses que la famille jésuite donne chaque jour à leurs besoins immédiats, nous devons prêter attention aux lois et aux politiques qui affectent les personnes que nous servons…  Le plaidoyer en faveur de politiques justes fait partie intégrante d’une vie de foi qui pratique la justice. »

Les responsables jésuites s’appuient sur quatre mots-clés du pape François pour décrire le genre de lois et de politiques fédérales qu’il faudrait mettre en œuvre : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer.

« Autant d’orientations qui conduisent à une réponse compatissante, humanitaire et morale », explique la déclaration. Les politiques nécessaires doivent comprendre des « moteurs de croissance » économique et politique dans les pays que fuient les gens, en plus d’assurer un accueil plus complet aux migrants qui viennent ici.

« Les politiques, procédures et réglementations liées à la migration doivent faire passer l’humanité des migrants avant leur statut légal, leur nationalité ou leur potentiel économique, insiste le texte. Une approche de la migration centrée sur l’être humain permet de dépasser la peur et la confusion qui caractérisent trop de nos politiques actuelles et d’opter pour la compassion et la compréhension. »

Le site Web jesuitmigrantsolidarity.org/fr, parrainé conjointement par le Bureau de la Conférence jésuite pour la justice et l’écologie, le Réseau de solidarité ignatienne, le Service jésuite pour les réfugiés des États-Unis et la Kino Border Initiative, offrira dans les mois à venir du matériel pédagogique, des ressources pastorales et des alertes pour appeler à l’action.

« Nous remercions tous les leaders ignatiens et jésuites qui ont déjà pris des mesures pour défendre les droits des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile. Nous vous demandons de continuer ce travail important et nous invitons tous les jésuites, toutes les œuvres jésuites et l’ensemble de la famille ignatienne à se joindre à nous dans un grand effort de plaidoyer, conclut la déclaration. Écrivez à vos députés, appelez-les, envoyez-leur un courriel ou allez les voir. Organisez une activité locale de plaidoyer. Il y a bien des façons de se faire entendre. »

Voici les signataires de la déclaration:

  • Le père Timothy Kesicki, SJ, président de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis
  • Le père John Cecero, SJ, provincial de la province du Nord-Est des États-Unis
  • Le père Robert Hussey, SJ, provincial de la province du Maryland
  • Le père Ronald A. Mercier, SJ, provincial de la province du Centre et du Sud des États-Unis
  • Le père Erik Oland, SJ, provincial de la province du Canada
  • Le père Brian Paulson, SJ, provincial de la province du Midwest des États-Unis
  • Le père Scott Santarosa, SJ, provincial de la province de l’Ouest des États-Unis
Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.