L’ex-directeur du Bureau de presse du Vatican, le P. Federico Lombardi SJ, a fait l’éloge du document de prévention des abus sexuels adopté par les évêques catholiques du Canada. Il sera d’ailleurs le modérateur du sommet qui aura lieu à Rome à la fin de mois afin d’aider l’Église universelle à faire face aux abus sexuels.

Dans une entrevue accordée à la Civilta Cattolica, le quotidien jésuite du Saint-Siège, le 19 janvier denier, l’ex porte-parole du pape a félicité les évêques canadiens pour leur document de protection des personnes mineures contre les abus sexuels. Le père Lombardi a cité en exemple le document épiscopal canadien: « Né de nombreuses années d’expérience et de souffrance », dit-il, ce guide pastoral « va au-delà des simples procédures à suivre et traite de ce que l’ensemble de la communauté ecclésiale doit faire pour se mettre au service des victimes, promouvoir la justice et protéger les enfants ».

Qualifié de « sage » par le quotidien français La Croix, le P. Lombardi aura le délicate tâche d’être le modérateur des discussions, lors du sommet qui aura lieu à Rome du 21 au 24 février prochain et qui doit permettre à l’Église universelle de mieux lutter contre les abus sexuels. Le pape François a en effet convoqué au Saint-Siège les présidents de toutes les conférences épiscopales de la catholicité afin de faire face collectivement à ce fléau.

 

Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.