Attila Mikloshazy est né en Hongrie en 1931 et est entré dans la Compagnie de Jésus en 1949. Il a quitté la Hongrie pendant la révolution de 1956. Il a étudié la philosophie et la théologie à Budapest, Munich et Toronto (au Regis College) et a été ordonné prêtre à Toronto en 1961. Il a obtenu le doctorat en théologie sacrée de l’Université Grégorienne de Rome en 1968, avec sa thèse intitulée «Pneumatologie eucharistique syrienne orientale».

En 1963-1964, il a enseigné la théologie au Collège Loyola à Montréal. Il a commencé ses nombreuses années de service à la Toronto School of Theology en 1968, où il est, à notre sens, le seul professeur à avoir servi comme membre des trois facultés catholiques: de 1968 à 1974, il a enseigné au Regis College; de 1974 à 1984 à la Faculté de théologie du University of Saint Michael’s College; et de 1984 à 1998, au séminaire Saint-Augustin. Il a été doyen de la faculté de théologie de Saint Augustine pendant 13 ans. Nombres de ses étudiants se souviennent de ses notes de cours et de ses bibliographies détaillées, toujours tenues à jour méticuleusement, et de sa passion pour ses nombreux sujets théologiques.

Il a été membre du Conseil liturgique national de la CECC, ainsi que de la Société liturgique canadienne œcuménique. Pendant 15 ans, il a été membre du Dialogue théologique anglican-catholique au Canada.

En 1989, il est nommé évêque titulaire de Castelminore pour l’assistance spirituelle des émigrants hongrois à travers le monde. Après avoir pris sa retraite de professeur émérite de théologie systématique et de liturgie, il a poursuivi ses fonctions épiscopales en visitant diverses communautés hongroises du monde entier. Il a continué ce ministère jusqu’à ce que sa démission de la charge épiscopale soit acceptée par le Saint-Père le 5 avril 2006.

Ses années de retraite se révélèrent très fructueuses pour son ministère continu dans l’apostolat intellectuel. En 2001, il a publié Benedicamus Domino! Bénissons le Seigneur! (Fondements théologiques du renouveau liturgique). En 2006, avec l’aide des frères franciscains hongrois à Detroit, il publia (en hongrois) Une brève histoire des communautés émigrées catholiques hongroises à l’étranger. En 2006, il publia également — en cinq volumes — une Histoire de la liturgie, sur l’origine et le développement de la liturgie chrétienne selon les époques culturelles dans leur contexte politique, culturel et ecclésial.

En 1999, la faculté de théologie du Collège de l’Université Saint-Michael a décerné à Attila le titre de Doctor of Divinity, honoris causa. Après avoir pris sa retraite, il a continué à vivre au Séminaire Saint-Augustin. En mars 2011, après un accident vasculaire cérébral, il a été muté à l’infirmerie jésuite de Pickering, où il a accepté sa nouvelle mission, orare pro Ecclesia et Societate, avec son zèle bien connu. Il passa une grande partie de son temps à Pickering à traduire les textes jésuites et les discours du Saint-Père en hongrois, jusqu’à la veille de son décès. Un livre de traductions en hongrois des écrits du pape devrait bientôt être publié.

Tout au long de sa vie, Attila a maintenu une profonde dévotion pour le Sacré-Cœur et un profond amour pour l’Eucharistie. Bien que sa passion pour ces deux mystères de l’amour du Christ s’exprime parfois par des mots d’impatience, il ne faut pas confondre son don total de lui-même avec le Christ par amour du Père et par le désir de toujours servir davantage le prochain, en particulier dans l’église.

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.