Décédé à l'infirmerie de Richelieu, jeudi 2 avril 2015.
Exposé à la chapelle Notre-Dame-de-Richelieu, samedi 11 avril à partir de 10h.
Les funérailles seront célébrées au même endroit à 14h.

Décédé à l'infirmerie de Richelieu, jeudi 2 avril 2015.
Exposé à la chapelle Notre-Dame-de-Richelieu, samedi 11 avril à partir de 10h.
Les funérailles seront célébrées au même endroit à 14h.

NÉCROLOGIE

P. Jean-Marc Dufort, S.J. (1925-2015)

Le père Jean-Marc Dufort, s.j., décédé à l’infirmerie de Richelieu, le 2 avril 2015, à l’âge de 89 ans.

Né à Montréal, le 10 juillet 1925, il avait fait ses études classiques aux collèges Saint-Ignace et Sainte Marie et il était entré au noviciat du Sault-au-Récollet (à Montréal) le 14 août 1945. Il avait suivi le cycle régulier de la formation dans la Compagnie (noviciat, juvénat et philosophie), avant de faire sa régence au
Collège Sainte-Marie, de 1951 à 1954., où il fut professeur au cours secondaire tout en étant adjoint au préfet de discipline.

Il fit ses études de théologie aux Facultés jésuites de Montréal et fut ordonné prêtre le 21 juin 1957 par M. le Cardinal Paul-Émile Léger en l’église de l’Immaculée-Conception. Après son troisième an à Mont-Laurier, il partit pour Rome où il étudia la théologie des sacrements et la liturgie pastorale à l’Université Grégorienne où il y présenta sa thèse de doctorat, en juin 1961, qui était intitulée « le symbolisme du pain et du vin consacrés dans l’Église des premiers siècles ».

De retour à Montréal, à l’automne 1961, il enseignera la théologie dogmatique et la liturgie des sacrements aux Facultés de la Compagnie jusqu’en 1969. Après la fermeture du scolasticat de l’Immaculée-Conception, il sera chargé de cours à l’Université Laval et à l’Université de Montréal avant d’être engagé à l’Université du Québec à Trois-Rivières, où il enseignera au département de théologie jusqu’à sa retraite en 1991.

Jean-Marc a toujours manifesté une grande disponibilité aux demandes qui lui étaient adressées. Il a été supérieur à Trois-Rivières et à Montréal. Durant les années qu’il a passées à Trois-Rivières, il a été un collaborateur de l’organisme « Albatros », dont l’objectif est d’accompagner à domicile des personnes en fin de vie. Il a travaillé au Centre justice et foi de 1991 à 2005.

En raison de ses difficultés de santé, il avait accepté d’aller demeurer à Saint-Jérôme à l’été 2005. Il est décédé à Richelieu, le matin du 2 avril 2015. Lui survivent un frère, Georges (Madeleine Robillard), un neveu (Daniel) et une nièce (Céline) et des amis.

L’eucharistie sera présidée par le supérieur des jésuites de Richelieu, Jean-Guy Bilodeau, et l'homélie sera prononcée par le P.Julien Naud, S.J.

Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles