Notre vision

À l’écoute du Souffle de vie au coeur du monde

Le projet que nous souhaitons partager est celui d’être à l’écoute de ce qui « anime » notre monde, attentifs et soucieux de la vie qui bat dans notre société. Il s’agit donc d’une option pour l’ouverture, la constante recherche et un réel discernement en commun. Ignace de Loyola, dans son langage d’homme du 16e siècle, invitait à « voir Dieu à l’oeuvre en toute chose ». Une manière de dire qu’il s’agit d’abord de reconnaître ce vaste mouvement d’humanisation qui nous précède et nous dépasse, puis d’y collaborer avec confiance, humilité et générosité.

Osons servir la libération des personnes et la réconciliation

Ce projet implique l’audace collective de prendre position et de prendre des risques pour aller à la rencontre de toute personne, particulièrement de celles qui sont exclues et marginalisées. Et ce, dans une volonté de service – c’est-à-dire d’un « être-avec » désintéressé, amical et solidaire des femmes et des hommes d’aujourd’hui qui ont soif de libération et de réconciliation. Libération de la parole, lutte contre les injustices, la pauvreté, les préjugés, le prêt-à-penser, etc. Réconciliation avec notre terre et ses écosystèmes menacés; réconciliation entre les individus, les concitoyens de diverses origines et les peuples; réconciliation, enfin, avec cette transcendance qui habite le coeur de toute personne, l’appelant au bonheur, à la communion et au dépassement.

À la manière de Jésus humble et pauvre

La figure de Jésus a marqué l’histoire de l’humanité. Les croyants autant que les non-croyants peuvent reconnaître en lui, à tout le moins, un sage et un prophète. Ce qui nous semble important, au fond, c’est de nous inspirer de sa « manière » d’incarner le meilleur de l’être humain. Au coeur d’une société profondément sécularisée, malmenée par divers fondamentalismes, mais foisonnante de quêtes spirituelles et de sens, nous croyons que cette « manière humble et pauvre » de parler et d’agir – typique de l’homme de Nazareth – peut toujours être crédible. Elle nous semble certainement porteuse de voies pour entrer en dialogue avec tous et chacun, pour construire des ponts et des lieux d’inclusion, et pour tenter d’allumer et de répandre ce feu d’amour, de justice et de paix auquel nous aspirons tous.