réfugiés

Un voyage en exil

This simulation exercise allows participants to experience what a refugee goes through when he must flee his country. Obviously, it is impossible to really know what a refugee experiences until we actually become one. That being said, throughout the exercise, participants will become aware of the challenges and dangers that refugees face. Participants will also face the experience of exile. They will have to make difficult decisions. They will also face hardships; and may even confront death.

Mario Serrano: un jésuite engagé en République dominicaine

Coordonnateur de l’apostolat social de la Province jésuite des Antilles, notre compagnon dominicain Mario Serrano SJ a passé quelques mois au Canada, où il a poursuivi son apprentissage de la langue française et collaboré avec l’équipe du Centre justice et foi.

Caravane des migrants: le Provincial interpelle le Premier ministre du Canada

Vendredi dernier, le Provincial des jésuites du Canada, le P. Erik Oland SJ, a fait parvenir une lettre au Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, de même qu’au ministre canadien de l’Immigration, Ahmed D. Hussen, afin de les interpeller à propos de « I’imposante réponse militaire » déployée par les autorités politiques et frontalières étasuniennes, à l’égard des migrants centraméricains arrivés à la frontière du Mexique et des États-Unis, la semaine dernière.

Les murs à abattre

J’étais récemment au Salvador en réunion avec le Service jésuite des migrants, section Amérique centrale et Amérique du nord.

Le parrainage des réfugiés, entre réouverture et inquiétude

Depuis la fin du moratoire qui interdisait aux organismes voulant parrainer à titre privé des réfugiés de présenter de nouvelles demandes aux autorités, le Bureau des missions jésuites du Canada est confronté à des dilemmes cornéliens. Comment répondre à la détresse des réfugiés avec les nouveaux quotas? Qui va-t-on devoir choisir? Et au détriment de qui d’autre? Mario Brisson S.J., responsable du parrainage pour les jésuites du Canada, nous en parle.

Retour haut de page