Dans la section «Portraits de nos futurs prêtres jésuites» du dernier Jésuites canadiens, Ted Penton revient sur son parcours.

Dans son article intitulé «Mon chemin de foi et de justice», Ted revient sur son éveil spirituel, non pas au Canada, mais en Thaïlande. Alors agnostique et lors d’une initiation à la méditation, naquit «le désir de suivre un itinéraire spirituel, le besoin de travailler pour la justice dans la périphérie et la conviction que mon foyer spirituel, c’était l’Église catholique où j’ai été élevé, mais que j’avais quittée quelques années auparavant.»

Ainsi a commencé son cheminement. Entre études supérieures en philosophie, bénévolat, études en droit et pratique du métier d’avocat, l’idée d’une vocation religieuse a germé. Mais ce n’est qu’en 2009 que Ted a commencé son noviciat chez les jésuites, «attiré par la spiritualité ignatienne et l’engagement jésuite à vivre une foi qui construit la justice», valeurs qu’il a pu continuer de mettre en pratique depuis.

Pour en savoir plus sur le cheminement de Ted Penton et la manière dont il allie spiritualité catholique et travail pour la justice, voyez le Jésuites canadiens, p. 12.


Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.