Le Nicaragua fait présentement face à une vague de violence. Le gouvernement de Daniel Ortega et les forces policières ont réprimé les manifestations pacifiques.

Une université jésuite attaquée

Le Nicaragua fait présentement face à une vague de violence. Le gouvernement de Daniel Ortega et les forces policières ont réprimé des manifestations pacifiques dans ce pays d’Amérique centrale. Le 27 mai dernier, des hommes armés et cagoulés ont perpétré une attaque contre l’Université d’Amérique centrale, une institution jésuite. La Province jésuite d’Amérique centrale, de même que la Conférence jésuite d’Amérique latine et celle du Canada et des États-Unis ont fermement condamné ces violences, tout comme d’ailleurs les évêques nicaraguayens, qui ont invité le gouvernement et les manifestants à solutionner ce conflit de manière pacifique.
Mer et Monde suspend ses stages au Nicaragua
L’organisme Mer et Monde a pris la décision de suspendre ses stages de coopération internationale au Nicaragua, en raison de la situation chaotique et tendue qui prévaut dans ce pays d’Amérique centrale.
Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles