Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

In Memoriam

Le Père Rob Brennan, SJ, est décédé paisiblement le samedi 2 septembre à l’Infirmerie des Jésuites, René Goupil House, à Pickering, ON. Le P. Brennan avait 78 ans et s’apprêtait à célébrer son 53e anniversaire en tant que Jésuite. Il est entré chez les Jésuites le 9 septembre 1970 et a été ordonné prêtre par le cardinal Emmett Carter le 2 juin 1979. Après le troisième an à Manille, aux Philippines, il a prononcé ses derniers vœux à l’école secondaire Brebeuf en mai 1984.

La vie jésuite de Rob a été définie par l’enseignement et l’aumônerie dans les écoles secondaires, et en particulier par son lien avec l’école secondaire Loyola à Montréal. Il a été régent au Loyola High School de Montréal, puis à Brebeuf à Toronto pendant 10 ans, avant de retourner à Loyola pour une période de 12 ans en tant qu’aumônier. Il a ensuite passé quatre ans comme coordinateur de l’équipe pastorale au Saint Paul’s High School avant de revenir à Loyola en 2006, où il a été professeur, aumônier et deux fois président intérimaire et président de l’école secondaire.

Rob aimait profondément les étudiants et les professeurs qu’il accompagnait et servait en tant qu’aumônier. Il a noué des liens profonds et durables avec des centaines et des centaines d’entre eux, célébrant des mariages, des baptêmes et des funérailles familiales. Le ministère sacramentel était au cœur de sa vie de jésuite, et il a noué des liens avec les parents et les familles des étudiants de Loyola. Il était un entraîneur enthousiaste, même s’il n’était pas toujours expert en la matière, pour les équipes sportives. Il gardait une place particulière dans son cœur pour ses expériences de ministère pendant son stage aux Philippines et pour les peuples autochtones qu’il a servis dans le nord de l’Ontario au début de sa vie sacerdotale. Il était également un mentor habile pour les jeunes jésuites.

Membre fidèle de la communauté, on pouvait compter sur Rob pour s’enquérir des intérêts et des événements de la vie de ses confrères jésuites. Il avait un penchant pour l’histoire militaire et politique, mais pouvait engager la discussion sur de nombreux sujets grâce à ses vastes centres d’intérêt et à ses lectures voraces. Les combats qu’il a menés contre la maladie à la fin de sa vie ont fait ressortir un côté plus doux et plus vulnérable de sa personnalité dans ses échanges avec les autres membres de la communauté.

The owner of this website has made a commitment to accessibility and inclusion, please report any problems that you encounter using the contact form on this website. This site uses the WP ADA Compliance Check plugin to enhance accessibility.