In Memoriam

Le Père Jack Burns est décédé paisiblement le 5 avril à la Maison René Goupil. Il était âgé de 74 ans et avait été jésuite pendant 58 ans. Jack est né à Winnipeg, Manitoba, le 22 février 1947. Il a connu la Compagnie de Jésus en grandissant : l’oncle de sa mère était jésuite, et Jack a fréquenté l’école secondaire St-Paul. Il est entré au noviciat à Guelph le 14 août 1963. Jack a étudié la philosophie à Mount St. Michael’s à Spokane, et a été régent pendant deux ans au St. Paul’s High School de Winnipeg. Il a ensuite étudié la théologie au Regis College de Willowdale et a été ordonné le 7 juin 1975 à Toronto.

Pendant six ans (1980 – 86), Jack a été vicaire à l’église St. Andrew’s de Thunder Bay. Il a ensuite déménagé à Wikwemikong, sur l’île Manitoulin, où il a servi pendant quatre ans comme vicaire de la mission Holy Cross. En 1991, il est passé à la paroisse St. Ignatius de Winnipeg, puis un an plus tard, en 1992, il est repassé vers l’est, à Toronto, pour faire partie du personnel de la paroisse Our Lady of Lourdes. Il a également passé deux ans à Bangalore, en Inde, avec le père Henry Nunn, dans la clinique de schizophrénie pour jeunes du père Nunn. La nécessité d’un suivi médicamenteux l’a amené à être affecté à l’infirmerie jésuite de Pickering en 1998.

Jack a courageusement fait face à son épilepsie et à sa schizophrénie et a poursuivi son ministère pastoral aussi bien qu’il le pouvait dans des circonstances difficiles. Il accompagnait régulièrement le père Bert Foliot pour rendre visite à sa famille à Winnipeg. Chaque jour, on pouvait le trouver dans le salon de l’infirmerie ou dans le patio, lisant tranquillement, mais toujours prêt à échanger des salutations avec les visiteurs. Jack était un homme de prière et possédait sagesse et gentillesse. Bien que sa vie ait pu sembler solitaire, il était présent chaque jour auprès de sa communauté, peu importe son état d’esprit. Il a fait une courte visite finale à la chapelle le Vendredi saint.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer