Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

In Memoriam

André est né le 6 mai 1929, à Montréal. Il avait fait ses études secondaires et collégiales au Collège Saint-Ignace de Montréal et il était entré au noviciat le 14 août 1948. Son frère aîné, Lucien, l’y avait précédé de deux ans.Il est décédé prématurément à 42 ans. Après la première étape de ses études (juvénat et philosophie), André fit sa régence au Collège Jean-de-Brébeuf (de 1956 à 1959) où il démontra ses capacités de pédagogue auprès de ses jeunes élèves. Il fut ordonné prêtre le 21juin 1962par M. le cardinal Paul-ÉmileLéger, à l’église de la paroisse de l’Immaculée-Conception à Montréal, après avoir complété trois ans d’études en théologie. Il fit sa troisième probation, immédiatement après sa quatrième de théologie, en 1963-64, à la maison de formation de Saint-Jérôme, où était établi le troisième an depuis 1960. Ses compagnons, qui avaient vécu plusieurs années avec lui depuis ses première sannées dans la Compagnie le voyaient alors comme un modèle dans son comportement:fidèle aux exigences de la vie religieuse, assidu à sa table de travail, estimé et respecté de tous.

André avait manifestés on intérêt pour la spiritualité alors qu’il était étudiant en théologie. Mais les supérieurs songeaient plutôt à l’envoyer à Rome pour poursuivre des études en Écriture Sainte en vue d’enseigner au Grand Séminaire de Port-au-Prince, dont les Jésuites du Canada français assumaient la direction depuis 1953. Après leur départ forcé d’Haïti, à l’automne 1963, le supérieur provincial de l’époque crut bon demain tenir l’orientation prévue pour André sans préciser l’endroit où il enseignerait. De ses années d’études à Rome, de 1964 à 1967, André avait gardé un très bon souvenir:«J’ai eu la chance extraordinaire de passer trois ans à l’Institut Biblique. J’y ai rencontré des professeurs extraordinaires qui m’ont donné le goût de la Parole de Dieu.»

À son retour dans sa province, à l’été 1967, le supérieur provincial de Montréal, le P. Irénée Desrochers, lui proposa d’être le père spirituel des étudiants en philosophie à Trois-Rivières et d’enseigner le Nouveau Testament au centre d’études universitaires, qui allait devenir l’UQTR(l’Université du Québec à Trois-Rivières) en 1969. Il y demeura 26ans. Selon son témoignage, ce fut de bien belles années. Il compta parmi ses étudiants des futurs prêtres, des religieux et des religieuses et aussi des chrétiens et des chrétiennes «ordinaires», qui appréciaient beaucoup ses cours. Dix fois, il accompagna des étudiants et des pèlerins en Terre Sainte sur les sites bibliques le plus importants. Au moment où il allait prendre sa retraite de l’enseignement, en 1995, l’évêque de Trois-Rivières avait exprimé le désir qu’il demeure sur place et qu’il devienne son représentant auprès des religieux et des religieuses du diocèse. Mais le supérieur provincial avait songé à une autre mission, qui conduirait André là où il devait être envoyé à la fin de ses études à Rome.

André est arrivé en Haïti à 66ans. Il y a vécu près de 28ans. C’est la mission la plus longue qu’il a remplie et elle s’est prolongée jusqu’aux derniers moments de sa vie. Le fil conducteur de ses années a été la formation des jeunes jésuites à leurs débuts dans la Compagnie. Lui-même avait témoigné, il y a quelques années, qu’il s’ysentait bien à sa place, même s’il vivait «dans un monde de grande souffrance et de grande pauvreté». Sans qu’on l’ait nommé à ce poste, il a joué le rôle d’un préfet des études et de conseiller spirituel auprès des jésuites haïtiens en formation. La preuve en est qu’il a rédigé, à plusieurs reprises, des textes à l’intention des supérieurs provinciaux sur le parcours des études et les composantes de la formation intellectuelle et spirituelle à privilégier. Ce sont les novices qui ont surtout bénéficié de sa présence et de ses enseignements, puisqu’il a passé plus de 20 ans dans la communauté du noviciat. Il a été aussi une référence pour des séminaristes, des jeunes prêtres, des religieux et des religieuses, sur le plan de l’accompagnement et de la formation spirituels.