In Memoriam

Le Père Dave Creamer est décédé paisiblement le 17 avril à La Storta House, Pickering. Il était dans sa 74ème année de vie et avait été jésuite pendant 52 ans. Dave est né à Saint John, au Nouveau-Brunswick, fils de David Creamer et de Ruth Keir. C’est à l’Université Saint Mary’s de Halifax, où il a obtenu un baccalauréat ès sciences en chimie en 1968, qu’il a rencontré les Jésuites pour la première fois.

Dave est entré dans la Compagnie à Guelph le 30 août 1969 et, après avoir prononcé ses premiers vœux en 1971, il est allé directement en régence à l’école secondaire Gonzaga, à St. John’s, pendant trois ans, où il a enseigné diverses matières. En 1974, il a commencé la théologie au Regis College, à Willowdale, et a été ordonné le 28 mai 1977 à la paroisse Our Lady of Lourdes. Pendant les trois années suivantes, il fait des études spéciales en éducation, principalement à l’Université de Toronto et à l’OISE. Il s’est familiarisé avec la pensée de Bernard Lonergan et d’autres philosophes, principalement John Macmurray et James Fowler. Sa thèse de doctorat, couronnée de succès, s’intitule « Moral Education : A Critical Evaluation of a Jesuit High School Values Program ».

En 1982, Dave a commencé une résidence de 33 ans à Winnipeg. Il a été nommé directeur de l’apostolat à la St. Paul’s High School. En 1988, il est passé au St. Paul’s College en tant que directeur du Jesuit Centre for Faith Development and Values et a été professeur d’éducation et d’études religieuses à l’Université du Manitoba. Pendant de nombreuses années, il a été membre du Jesuit Centre for Catholic Studies et professeur auxiliaire au Arthur Mauro Centre for Peace and Justice. Il emmenait régulièrement des groupes de ses étudiants au Darjeeling, en Inde. Dave appréciait beaucoup les Jésuites qui s’y trouvaient et les incitait à envoyer quelques Jésuites au Canada pour des études à Winnipeg et en théologie à Toronto. Il a voyagé en Inde et au Népal pour se faire une idée de la situation sur place, afin d’aider ses étudiants à comprendre les multiples aspects de la justice sociale.

Doté de beaucoup d’énergie et de vision, David a servi au début des années 1990 dans l’aumônerie du pénitencier de Stony Mountain. Cet engagement a conduit à la fondation de la Quixote House pour les ex-détenus, afin de les aider à s’adapter à une nouvelle vie. Pendant ce temps, il a continué à diriger des personnes en train d’écrire leur thèse, et a rédigé des articles pour diverses revues. Très intelligent, sa personnalité généreuse était terre à terre, reflétant ses origines aux Maritimes ; il était ouvert aux nouvelles tendances en éducation et en théologie. Dave s’est avéré être un supérieur attentionné des Jésuites de Winnipeg et a également servi comme consulteur de la province. Grâce à sa vaste expérience, il a été nommé à plusieurs conseils d’administration d’œuvres jésuites au Canada.

Sa vie dans l’Ouest s’est terminée en 2014 avec un déménagement à Toronto. Pendant les cinq années suivantes, il a aidé en tant que consultant sur la planification à la maison provinciale, a servi comme supérieur à Dale Avenue, et a fait du ministère pastoral. Il avait une santé robuste, mais après l’ablation d’un poumon et d’un rein, sa santé avait déjà commencé à se détériorer. La fin de 2019 l’a amené à la René Goupil House à Pickering, et pendant la pandémie de 2020, il a déménagé à La Storta House. Il passait la plupart de son temps dans sa chambre à lire et à faire des puzzles compliqués. Lors de rassemblements communautaires, il partageait des histoires de sa vie au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve. Les fermetures imposées par le gouvernement ont mis fin aux visites régulières de sa fratrie et ses amis. Pour compenser, il avait régulièrement de longues discussions avec le personnel et les résidents de l’infirmerie. Ce fut un grand choc lorsque David est décédé si soudainement. Un homme paisible, apostolique et bon compagnon, il a eu droit à une mort paisible

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer