Nouvelles

1er juin 2021 – Au nom des Jésuites du Canada, je tiens à exprimer ma profonde tristesse et mon chagrin à la suite de la découverte choquante des restes de 215 enfants sur le terrain de l’ancien pensionnat indien de Kamloops. Nous sommes solidaires de la Première Nation Tk’emlúps te Secwépemc et de tous ceux et celles qui vivent les séparations traumatiques et la détresse causées par le système des pensionnats.

Ayant nous-mêmes participé à ce système, nous renouvelons notre engagement à écouter, à apprendre la vérité, à rechercher la réconciliation et, finalement, à aller de l’avant ensemble. Comme l’a déclaré le premier ministre du Nunavut, Joe Savikataaq : « Pour aller de l’avant, tous les Canadiens doivent faire face à ces horreurs, apprendre la vérité, réclamer justice et travailler à une réconciliation significative à nos conditions. » Nous faisons nôtres ces pensées et ces engagements.

Erik Oland, S.J.
Provincial
Jésuites du Canada

 

Autres ressources

Excuses et déclaration de réconciliation des Jésuites du Canada anglais

They came for the children (Un film en 5 parties basé sur le rapport final de la CVR sur les pensionnats autochtones au Canada – En anglais)

À l’écoute des voix autochtones : Guide de dialogue sur la justice et les relations équitables

Retour haut de page

Subscribe to our newsletter

Get weekly Jesuit news, articles, and other resources straight in your inbox!
Preferred language
English
Français
Tweetez
Partagez
Enregistrer