Histoires

Photos / Mother Teresa Middle School

En mars, la plupart des écoles au Canada ont dû fermer à cause du coronavirus, renvoyant élèves et étudiants, enseignants et employés à leur demeure alors que l’apprentissage en ligne devenait la norme. Six mois plus tard, nouvelle année scolaire a commencé alors que plane encore la menace de la COVID-19.

La fin d’année, version COVID-19, à Mother Teresa Middle School

Comment les écoles et collèges jésuites ont-ils réussi à mener à bien leur ministère d’éducation malgré la fermeture des établissements ? Même déconnectés physiquement, comment ont-ils pu rester intimement connectés les uns aux autres et continuer à vivre selon les valeurs jésuites ? Terri Cote (Principal) et Curtis Kleisinger (Executive Director) de Mother Teresa Middle School (MTMS), ainsi que le P. Sami Helewa, SJ, President de Campion College, expliquent que non seulement ils ont réussi à continuer l’enseignement en utilisant la technologie de manière créative, mais qu’ils se sont aussi assuré de répondre aux besoins plus grands créés par la pandémie, notamment en étant ouvert à la collaboration. Ces exemples invitent à penser plus largement à la cura personalis et cura apostolica des personnes servies par les communautés et œuvres jésuites.

L’impact de la COVID-19 sur le personnel enseignant, les élèves et étudiants

P. Sami Helewa, SJ

En mars dernier, tant MTMS que Campion College ont dû fermer leurs portes. Cela n’a pas été sans impact pour les élèves et étudiants.

Heureusement, aucun des membres du personnel, des professeurs et des étudiants du Campion College n’a perdu la vie au cours de cette pandémie, mais elle a eu des effets majeurs sur la mission du Campion College, explique le P. Helewa.

Sans aucun doute, l’impact majeur de la pandémie a concerné les contacts humains. L’enseignement supérieur est passé en ligne en quelques jours. Afin de poursuivre notre ministère d’éducation, la technologie est devenue un allié inestimable.

Un autre impact a été de savoir comment maintenir la communauté de Campion bien connectée. La communication entre le personnel et les membres de la faculté reste une priorité. Par exemple, par le biais de lettres écrites par le bureau du président, je tiens les gens du collège informé de tout développement que nous recevons du Ministry of Advanced Education.

La COVID-19 et la fermeture de MTMS (une école qui dessert principalement des élèves autochtones de milieux défavorisés) ont eu des conséquences marquées pour les élèves et la communauté, de dire M. Kleisinger.

Nous nous occupons au départ de populations marginalisées en mauvaise santé, donc notre question était : comment éviter que notre communauté soit encore plus marginalisée? C’est ce qui se passe avec tout ça; c’est une question d’accès aux nécessités de base, comme  un milieu de vie propre, d’approvisionnement en produits de nettoyage, de nourriture, accès à la technologie…

Grâce à leur équipe extraordinaire, explique Terri Cote, l’école a pu surmonter les difficultés imposées par la pandémie et a su trouver des moyens de soutenir les élèves et leurs familles.

Les employés ont aussi été affectés par les changements imposés par la pandémie. « Une grande préoccupation sociale à laquelle nous sommes toujours confrontés est que le travail a envahi notre espace domestique », souligne le P. Helewa :

Nous constatons aujourd’hui que la barrière entre le domicile et l’espace de travail est devenue floue : il est rare qu’il y ait aujourd’hui une séparation entre les deux sphères. L’espace domestique est maintenant plus encombré par les tâches professionnelles. Parmi de nombreuses familles de travailleurs, ce n’est pas un phénomène social facile.

Les mêmes problématiques ont été reconnues à MTMS. « Nous devions veiller à la santé de notre personnel et nous assurer que notre équipe administrative était sensible à ses besoins. Nous avons mis en place un happy hour virtuel, des jeux en ligne, et trouvé des moyens créatifs pour nous connecter chaque semaine… », explique M. Kleisinger.

Nouvelles techniques d’enseignement et de service

Campion College

Lors de la fermeture des classes, l’enseignement s’est fait en ligne tant à Campion College qu’à MTMS.

« Campion College a investi massivement cet été dans la mise à jour de l’équipement technologique de nos salles de classe », détaille le P. Helewa.

Au lieu d’avoir des étudiants présents dans nos salles de classe, beaucoup d’entre nous utiliseront nos salles de classe équipées de Zoom pour donner nos cours à distance.

Même son de cloche du côté de MTMS : « Nous avons dû nous tourner vers l’internet pour continuer à enseigner. Heureusement, notre école utilise régulièrement la technologie et les élèves sont équipés de leur propre ordinateur portable que nous avons pu distribuer. Un autre obstacle que nous avons dû résoudre était l’accès au Wi-Fi. L’école a pu soutenir ces familles en leur fournissant un point d’accès sans fil temporaire, afin que les élèves puissent s’engager dans l’apprentissage en ligne. »

Et pour ceux qui se présentent en personne dans les établissements? À compter du 1er septembre 2020, entre autres mesures, tout le monde devra porter un masque non médical dans les espaces communs du campus de l’université de Regina (y compris le Campion College). À MTMS, toute l’instruction sera dispensée en personne et l’école prend toute une série de mesures pour modifier les routines, les procédures et les comportements afin de garantir un environnement sain, notamment par l’utilisation de masques, de plexiglas, du lavage des mains, du nettoyage. La liste des mesures sanitaires de l’école dressée par M. Kleisinger permet de comprendre pourquoi les familles des élèves étaient confiantes de pouvoir renvoyer leurs enfants à l’école pour la nouvelle année scolaire. Les familles savent que tous les efforts sont déployés pour prendre soin des élèves.

Dans les deux institutions d’enseignement, il a fallu également trouver des manières originales de continuer les activités et la vie étudiante. En ce qui concerne la préparation des étudiants et des professeurs, un certain nombre d’activités sont déjà en place, souligne le P. Helewa.

– Sur notre site web, il y a un espace pour les discussions entre étudiants,
– Pendant l’été, les membres de la faculté ont tenu des sessions pédagogiques sur l’enseignement à distance,
– Toutes les mises à jour concernant la COVID-19 sont sur notre site Internet,
– Le programme Campion Connect a été lancé cet été pour aider les élèves du secondaire à
compléter leur formation par rapport à la lecture, l’écriture et le calcul,
– Une formation d’orientation est mise en place pour aider les étudiants de première année à savoir à quoi s’attendre concernant leur expérience au collège,
– Nous organisons un cours non crédité sur l’Évangile de Luc, dirigé par notre Campus Minister, pour la réflexion des étudiants et la conversation spirituelle sur leurs besoins spirituels pendant la pandémie.

Mme Cote note que le MTMS a également mis en place des moyens de se connecter avec les étudiants et la communauté au sens large.

Nous avons vu de nouvelles possibilités d’apprentissage pour l’équipe, de nouvelles possibilités d’enseignement et des moyens de faire participer les étudiants de manière virtuelle. Pour engager et motiver les étudiants et la communauté, nous avons organisé des ateliers artistiques pour les étudiants, des clubs de lecture, des concours de cuisine et même un programme parascolaire avec un groupe d’entrepreneurs qui ont continué à se rencontrer virtuellement.

Un élève de 7e année nous a envoyé une note demandant que la messe reprenne en ligne. Notre équipe veut créer des espaces où les élèves peuvent être entendus s’ils ressentent un besoin ou quand ils constatent que quelque chose pourrait améliorer l’école. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour que cela se réalise. Nous avons contacté le Campion College et avons pu obtenir que le père Jeff Burwell SJ célèbre la messe en ligne une fois par mois.

Dans les deux cas, ces changements ont eu un grand impact social, émotionnel et financier.

Au-delà du travail scolaire

Distribution de boîtes par les autobus de MTMS

Recréer en ligne un cadre éducatif n’a pas été le seul travail de Campion College et de MTMS ces derniers mois. Le P. Helewa souligne le travail de collaboration entre le Ministry of Advanced Education et les établissements publics d’enseignement supérieur.

Cette collaboration a été utile au secteur, en engageant plusieurs collèges et universités de la Saskatchewan. Au début de la pandémie, la collaboration était presque quotidienne; maintenant, elle est périodique. Ces réunions ont constitué une expérience d’apprentissage mutuel dans la gestion des mesures nécessaires pour faire face à la pandémie.

Chaque collaboration a plutôt bien fonctionné. Campion est plus qu’un bâtiment, c’est une communauté de service dynamique. Sur ce point, cependant, je pense qu’il est utile de mentionner un grand défi pour le secteur de l’enseignement supérieur : plus précisément, il devrait y avoir un meilleur discours entre la sécurité ou la santé des gens et les défis de santé mentale que les mesures COVID-19 infligent.

La santé et la sécurité étaient aussi au cœur des mesures prises par MTMS. Pour s’assurer que tous les élèves, et plus largement toutes les familles, aient accès à de la nourriture et des produits essentiels (soit près de 500 personnes), un plan a été élaboré, expliquent Mme Cote et M. Kleisinger.

Nous avons passé un accord avec une banque alimentaire de Regina pour livrer des produits alimentaires et hygiéniques [payés par MTMS] en fonction de la taille de la famille. Nous avons commencé en mars et avons terminé en août. Sous la direction de M. Curtis, les chauffeurs de bus scolaires, qui ne pouvaient pas conduire les enfants, ont continué à servir efficacement la communauté en livrant des boîtes de nourriture aux familles (livraison sans contact). Nous avons également pu soutenir à payer le logement dans certains cas et couvrir des frais liés à l’éducation post-secondaire, car de nombreux étudiants n’ont pas pu trouver d’emploi d’été.

Ils ont aussi répondu à des besoins particuliers, notamment grâce à l’aide de la communauté.

Nous avions une grand-mère qui avait 12 personnes vivant dans sa maison. Elle nous a téléphoné en avril en disant : « Je ne sais pas quoi faire, ma télévision ne fonctionne plus ». Dans ce cas-ci, c’était indispensable pour divertir 12 personnes confinées. Heureusement, un de nos volontaires nous a dit qu’il venait d’acheter une nouvelle grande télévision et qu’il ne l’utilisait pas. Nous avons pu la déposer chez la grand-mère.

Comme à Campion College, prendre soin de la santé mentale des élèves à distance a été un défi à MTMS.

Nous savons que la longue période d’apprentissage à distance, suivie d’une pause estivale, a créé toute une série de défis pour les étudiants et leurs familles. Nous n’avons pas pu rencontrer les étudiants dans nos bureaux, mais nous avons pu faire des consultations en ligne ou en nous promenant ensemble à l’extérieur. De plus, lorsque nous avons livré les boîtes de nourriture, les étudiants ont pu venir à l’extérieur, et nous avons pu leur parler à distance et les écouter.

La pandémie a ainsi amené des défis au secteur de l’éducation dans la Province jésuite du Canada. Les institutions d’enseignement, tant Campion College et MTMS que d’autres comme St. Paul’s High School (qui a fait un document explicatif pour parents et élèves), Regis College ou Loyola High School, ont trouvé des manières d’enseigner, mais aussi de soutenir les étudiants dans toutes les sphères de leur vie et pratiquer la cura personalis.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer