Histoires

Il y a cinq ans, le rapport final de la Commission Vérité et Réconciliation a déclaré que la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones (DNUDPA) devrait servir de base aux actions de réconciliation au Canada.

Plusieurs ordres religieux, dont Jésuites du Canada, soutiennent un changement de législation permettant à la DNUDPA d’être intégrée à la législation canadienne. Ils espèrent qu’un projet de loi à ce propos puisse être déposé et approuvé au plus tôt au Parlement canadien.

Le Provincial des Jésuites du Canada, le P. Erik Oland, a ainsi écrit au ministre des Relations Couronne-Autochtones en septembre dernier et a signé cette pétition de Faith in the Declaration.

Pour poser un geste concret, cliquez ici. Nous vous remercions de partager ce site et d’inviter votre réseau à contacter leur député fédéral en appui à ce projet de loi.

La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones au Canada

Parmi les 46 articles de la DNUDPA, on lit notamment que:

Les Autochtones, peuples et individus, sont libres et égaux à tous les autres et ont le droit de ne faire l’objet, dans l’exercice de leurs droits, d’aucune forme de discrimination fondée, en particulier, sur leur origine ou leur identité autochtones.

Les peuples autochtones ont le droit à l’autodétermination. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel.

Les États se concertent et coopèrent de bonne foi avec les peuples autochtones intéressés — par l’intermédiaire de leurs propres institutions représentatives —avant d’adopter et d’appliquer des mesures législatives ou administratives susceptibles de concerner les peuples autochtones, afin d’obtenir leur consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause [notamment avant l’approbation de tout projet ayant des incidences sur leurs terres ou territoires et autres ressources].

Les droits reconnus dans la présente Déclaration constituent les normes minimales nécessaires à la survie, à la dignité et au bien-être des peuples autochtones du monde.

Une législation visant à ce que le gouvernement du Canada prenne toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que les lois fédérales soient compatibles avec la DNUDPA (projet de loi C-262), a été proposée par le député néo-démocrate cri Romeo Saganash en 2016 et a été adoptée au Parlement en 2018. Elle est par la suite passée au Sénat. Lors des discussions, l’honorable Peter M. Boehm a expliqué l’importance, selon lui, de ce projet de loi:

Honorables sénateurs, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones est notre sentinelle à mesure que nous avançons vers une réconciliation sincère et, espérons-le, complète. Elle devrait servir à guider les politiques de tous les ordres de gouvernement et elle fournira le cadre juridique normatif nécessaire à la réconciliation entre les Autochtones et les non-Autochtones partout dans le monde.

Le projet de loi est malheureusement mort au Sénat avant les dernières élections fédérales.

En plus d’agir, nous proposons la prière ci-dessous pour la mise en œuvre de la DNUDPA au Canada.

Prière à Notre-Dame de Guadalupe pour la mise en œuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones

Notre Dame de Guadalupe est apparue à saint Juan Diego le 9 décembre 1531 et lui a dit qu’elle était la Mère du vrai Dieu, Deus et Teotl, Jésus, dans sa langue autochtone.

Notre-Dame de Guadalupe, tu es apparue comme une femme mestizo, et tu l’as appelé Juanito, le plus humble de mes fils.

Notre Dame de Guadalupe, tu lui as dit que tu entendais les cris et les lamentations de son peuple et que tu l’aiderais avec ta compassion, ton amour et ta protection.

Intercède pour nous, Notre-Dame de Guadalupe, afin que la dignité, les cultures, les terres, les langues, les spiritualités et les modes de vie des peuples autochtones, tous des dons du vrai Dieu, ton Fils, Jésus, leur soient restitués.

Intercède pour nous, Notre-Dame de Guadalupe, afin que les droits inscrits dans la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones soient promulgués par le Parlement pour les peuples autochtones au Canada qui aspirent à la justice et à la paix.

Intercède pour nous, ô Sainte Mère, alors que nous te prions, afin d’attendrir le cœur et l’esprit des membres du Parlement et du Sénat pour qu’ils écoutent vraiment ceux qui recherchent la vraie justice et l’équité pour tous les peuples autochtones au Canada.

Amen.

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer