Voici quelques ressources pour réfléchir en profondeur à cet enjeu très grave et douloureux, et continuer à trouver des voies de guérison pour notre Église.

Lettre du Pape François au peuple de Dieu
« Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui » (1 Cor 12,26). Ces paroles de saint Paul résonnent avec force en mon cœur alors que je constate, une fois encore, la souffrance vécue par de nombreux mineurs à cause d’abus sexuels, d’abus de pouvoir et de conscience, commis par un nombre important de clercs et de personnes consacrées. Un crime qui génère de profondes blessures faites de douleur et d’impuissance, en premier lieu chez les victimes, mais aussi chez leurs proches et dans toute la communauté, qu’elle soit composée de croyants ou d’incroyants. »

Un moment de conversion radicale pour l’Église: un billet de Gilles Mongeau
« Ce dont nous avons besoin, ce sont de nouvelles façons d’être le Corps du Christ qui incarne un amour pratiquant la justice face au mal, fruit d’une profonde conversion communautaire qui nous guérit, nous réconcilie et nous libère. »

Sans taire ma sainte colère: une chronique de Sabrina Di Matteo
Je suis révoltée. J’ai honte de cette Église. Ce n’est pas «mon» Église. Ce n’est pas l’Église, point. Je refuse d’être responsable, via les liens de la foi, des crimes de ces hommes du clergé qui ont violé et volé des enfances et des vies entières. […] Mon credo personnel, depuis plusieurs années, est celui-ci: fidélité critique et espérance lucide. Je suis fidèle à mon héritage religieux, mais je revendique ma liberté de conscience et de critique. J’espère, avec lucidité, contribuer à son avenir.
Alors: partir ou rester? Je choisis de rester. Sans taire ma sainte colère.

Déclaration de la Conférence des évêques catholiques du Canada
Les évêques catholiques du Canada comprennent très bien à quel point ces crimes peuvent ébranler la foi et l’esprit des croyantes et croyants. Nous prions et espérons que les fidèles catholiques nous aideront de toutes les manières possibles à établir des milieux sécuritaires et respectueux pour tous, surtout pour les personnes mineures et les adultes vulnérables dans l’Église et dans toute la société.

Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles