Regis College a annoncé la semaine dernière la nomination de Sœur Susan K. Wood, SCL, Ph. D., au poste de doyenne des études du collège; première femme à occuper cette charge, elle entrera en fonction le 1er août 2019. « La nomination de Susan Wood est un ajout très précieux à Regis », a déclaré le père Thomas Worcester, SJ, président du collège, dans un communiqué de presse. « Ses champs de recherche sont essentiels à une pleine compréhension du rôle de l’Église dans le monde d’aujourd’hui, et sa présence contribuera grandement à améliorer notre profil dans de nombreux domaines. Nous sommes impatients de la voir arriver ! »

Née à Washington, DC, et élevée dans la région de Kansas City, la professeure Wood, qui est une Sœur de la Charité de Leavenworth (Kansas), a décroché une maîtrise ès arts en français du Middlebury College, au Vermont (1976), avant d’obtenir son doctorat en études religieuses (théologie systématique) à la Marquette University de Milwaukee (1986).

Sœur Wood a été professeure de théologie et adjointe du doyen à la faculté de théologie de l’Université Saint John’s de Collegeville, au Minnesota, avant de retourner à Marquette en 2005, où elle est professeure et directrice du département de théologie. Œcuméniste engagée, Susan Wood participe à des dialogues officiels nationaux et internationaux avec des luthériens, des baptistes et des orthodoxes, et elle siège au comité de rédaction de la revue Ecclesiology.

Après avoir passé les quatorze dernières années à Marquette, dont huit à titre de directrice de département, Sœur Wood apporte une mine de connaissances et d’expérience à Regis College, la faculté jésuite de théologie de l’Université de Toronto et l’une des sept facultés de théologie jésuites de langue anglaise dans le monde. Forte d’une compétence universitaire dans les domaines de l’œcuménisme, de l’ecclésiologie, de la théologie sacramentelle et de l’œuvre d’Henri de Lubac, elle est particulièrement attirée par la perspective théologique et pastorale du pape François, qui accorde une très grande importance au dialogue œcuménique contemporain, à l’unité de l’Église et au rôle de l’Église dans le monde.

Sœur Wood voit l’Université de Toronto comme un endroit idéal où explorer ces domaines. « Il s’agit d’un établissement de recherche de classe mondiale, dit-elle, dotée de grandes ressources, dont un réseau de bibliothèques phénoménal sans parler des programmes d’études religieuses des facultés membres de la Toronto School of Theology au sein de l’université. Je suis enthousiaste à l’idée de faire partie d’un milieu qui allie si bien la rigueur universitaire, les valeurs pastorales et une forte orientation œcuménique. »

Regis College est la faculté de théologie jésuite au Canada, affiliée à l’Université de Toronto. Le collège célébrera son 90e anniversaire en 2020 et il est l’une des sept institutions fondatrices de la Toronto School of Theology.

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.