Discernement communautaire

Notre vocation nous appelle à aider les gens à prendre conscience de leur expérience spirituelle ; c’est l’exercice du discernement personnel. Promouvoir la justice du Royaume de Dieu au service de la foi, nous appelle, entre autres, à aider les communautés à prendre conscience de leur expérience spirituelle communautaire. Toute communauté expérimente non seulement des dynamiques humaines dans leur vie de groupe, mais aussi des mouvements spirituels.

Le discernement communautaire, que les jésuites du Canada ont contribué à perfectionner, permet aux groupes de découvrir et de collaborer avec leur expérience spirituelle. Ce qui distingue le discernement communautaire du discernement personnel, c’est le rôle de la conversation et de l’interaction sociale. Les deux formes de discernement utilisent la conscience des mouvements intérieurs pour discerner la présence, l’activité, et l’appel de Dieu. Si le discernement communautaire présuppose la prière et le discernement personnels, il cherche aussi à découvrir, au sein des interactions d’un groupe, ce qui pousse le groupe à plus de vie et de générosité, vers un consensus authentique, et ce qui le pousse à se refermer sur lui-même, à manquer de vraie cohésion, vers une incapacité de résister à la manipulation dans ses prises de décision. Ainsi la conversation d’un groupe est un élément fondamental de l’expérience à partir de laquelle nous discernons.

Plus d’information sur le site de l’ESDAC