Cet été marque le sixième anniversaire de l’AIM (All Inclusive Ministries). L’AIM est un véritable bijou dans la mission collective de la Compagnie ici au Canada (et peut-être aussi un de nos secrets les mieux gardés). Nous sommes basés à la paroisse Our Lady of Lourdes et nous nous réunissons une fois par mois pour célébrer l’Eucharistie. Cette messe mensuelle et la rencontre sociale qui s’ensuit réunissent un groupe très diversifié de catholiques LGBT+. Une courte vidéo (en anglais) vous donnera une idée de qui nous sommes et de ce que nous faisons :

Pour reprendre la formule d’un jésuite américain, le père James Martin, l’AIM a pour mission de construire, puis d’être un pont entre les catholiques gais, dont beaucoup ont connu un rejet douloureux de la part de leur famille ou de leur communauté croyante, et l’Église qu’ils aiment.

À bien des égards, les catholiques LGBT+ se trouvent refoulés dans la marge de deux communautés. L’AIM leur offre un espace sécuritaire à la fois au sein de l’Église (qui, il faut bien le reconnaître, reproduit trop souvent la dureté et les condamnations que certains leur réservent) et au sein de la communauté LGBT (où il existe une profonde défiance envers tout ce qui est religion). Dans un monde où les alternatives simplistes polarisent l’opinion, l’AIM a pour mission d’habiter l’espace souvent inconfortable et exigeant de l’entre-deux.



D’où l’importance pour la Compagnie au Canada de participer à ce genre de travail. Comme nous le rappellent nos récentes Préférences apostoliques, nous sommes appelés en tant que jésuites, « dans tous nos travaux … à unir les gens là où ils sont séparés, à prendre soin d’eux là où ils sont blessés ».

L’AIM est une communauté où Dieu est très présent, et cette réalité est au cœur même de notre mission. Il ne s’agit pas de « politique », mais de prière: de nous entraider à vivre une relation toujours plus profonde avec le Christ. Il s’agit donc, à bien des égards, de la première préférence apostolique – les Exercices spirituels et le discernement de la présence et de l’appel de Dieu dans nos vies — qui nourrit et dynamise notre travail et notre communauté.

Je fais partie du groupe depuis mon arrivée au Canada il y a presque deux ans, et cet engagement représente l’un des aspects les plus importants de ma formation. Au milieu de l’austérité des études, la communauté de l’AIM m’a rappelé à maintes et maintes reprises ce que signifie vivre la joie de l’Évangile. Elle m’aide à devenir un meilleur jésuite.

Inspirée par l’esprit d’accueil de Notre-Dame-de-Lourdes, notre démarche se fonde sur trois éléments : l’appartenance (belong), la foi (believe) et le cheminement (become). Notre point de départ consiste donc à inviter les gens à se joindre à nous, à faire partie de notre communauté chrétienne. C’est dire que l’hospitalité — sous sa forme la plus simple, un accueil chaleureux — est essentielle à notre travail. Si une personne vient pour la première fois à notre messe mensuelle, nous voulons qu’elle se sente acceptée et reconnue pour ce qu’elle est.

En tant qu’assemblée et que communauté, nous nous efforçons d’approfondir notre foi ensemble. La spiritualité ignatienne est évidemment au cœur de notre démarche. En plus de la participation aux sacrements, nous offrons une réflexion mensuelle sur l’Écriture sainte, des retraites ignatiennes en ligne et hors ligne, une gamme de ressources spirituelles et la possibilité d’une conversation spirituelle en petits groupes dans le cadre d’un club de lecture et de soirées cinéma (où les réflexions et le partage deviennent souvent très intenses).

Enfin, le groupe veut aussi s’engager le plus possible dans la vie de la paroisse et contribuer à la vie de la collectivité. Plusieurs de nos membres sont impliqués dans d’autres groupes paroissiaux, en lien notamment avec l’apostolat de la musique, et nous venons tout juste de lancer une initiative de rayonnement : certains de nos membres se sont portés volontaires pour visiter des personnes âgées LGBT (et autres) dans quelques résidences des environs.

Une des images de l’Église que je préfère, c’est l’Église en pèlerinage : elle me rappelle une vérité fondamentale sur ce Corps toujours complexe, parfois exigeant, mais profondément beau dont nous faisons partie. Dans notre réalité terrestre, nous ne sommes pas parfaits, aucun de nous n’est parfait, mais ensemble, nous savons que Dieu nous conduit dans la bonne direction et qu’il nous mènera là où nous devons être. Les membres de l’AIM sont sur la route avec nous et je sais qu’ils ont confiance, eux aussi : nous avons la foi, l’amour et l’espérance.

Veuillez prier pour la vie et la vitalité du groupe et, si vous connaissez des catholiques LGBT+, faites-leur connaître l’AIM et invitez-les à venir à une de nos messes. Tenez-vous au courant de ce que nous faisons – vous pouvez « aimer » notre page Facebook et/ou vous inscrire aux mises à jour régulières que nous expédions par courriel. Et bien sûr, vous êtes aussi les bienvenus à l’une de nos messes mensuelles. Nombre d’amis et de proches parents choisissent d’avancer avec nous sur ce pont important, exigeant et vraiment merveilleux, en mettant leur confiance en Dieu, comme nous, convaincus, comme nous, qu’il nous mènera vers une terre meilleure.

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.