Les 25 membres du Conseil élargi ont terminé leur grande semaine de rencontre à Rome. C’est l’aboutissement d’une démarche initiée par le Père général Arturo Sosa SJ après son élection lors de la 36e Congrégation générale en 2016. Au printemps, on connaîtra les préférences apostoliques universelles pour la Compagnie de Jésus pour les prochaines années.

C’est la première fois depuis sa fondation que la Compagnie se dote de préférences apostoliques, plutôt que les priorités habituelles. Les priorités étaient associées à des buts à atteindre; les préférences sont des principes à partir desquels on prend une décision.

« Au Canada, on a participé avec enthousiasme à ce grand projet. Tout le monde était impliqué, même les directeurs des œuvres », explique Gilles Mongeau SJ, Socius de la Province du Canada.

Auparavant, seuls les Provinciaux et quelques délégués jésuites étaient invités à y réfléchir avec le Père général. Les préférences apostoliques sont le fruit d’une concertation à l’échelle planétaire avec toutes les communautés jésuites et les directeurs des œuvres. Ces grandes orientations serviront de lignes directrices aux membres de la Compagnie dans leur mission apostolique.

« C’est un moment historique, ajoute Gilles Mongeau. Pour la première fois depuis la restauration de la Compagnie au XIXe siècle, on part du bas vers le haut et c’est un retour aux sources, aux constitutions léguées par Saint-Ignace. C’est ce ressourcement qui doit mener à un renouvellement de la mission apostolique de la Compagnie. »

Ces grandes orientations s’inscrivent dans un aggiornamento dans l’esprit du Concile Vatican II. Il s’agit de s’adapter à un monde en constante évolution ainsi qu’aux réalités culturelles locales.

Autre signe des temps, une femme a participé à la rencontre: Christina Kheng, de Singapour. « J’ai d’abord participé au processus de discernement des Préférences apostoliques universelles avec la Conférence de l’Asie-Pacifique, dit-elle. En tant que consultante en planification au JCAP, j’ai fait partie d’une équipe pour aider à organiser et à animer l’expérience. »

Prochaine étape : le Conseil doit préparer le document qui sera présenté au pape François. Gilles Mongeau est « très confiant quant aux résultats de ce long processus et à l’avenir de la Compagnie. »

Pour plus d’informations, lire les articles de La Curie Générale Jésuite à Rome.

Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.