Nouvelles

Avec beaucoup de joie et de gratitude, les Jésuites ont accueilli cet été treize nouveaux novices qui sont entrés dans la Compagnie de Jésus ; cinq au Canada et huit en Haïti. Les novices viennent de terminer leur première période de probation. Nous rendons grâce à Dieu pour la grande bénédiction de leur vocation pour la Compagnie.

 

DU CANADA


L’équipe du noviciat en 2020 (Photo : Marc Rizzetto, SJ)

 

Michelangelo DIB

Photo : Marc Rizzetto, SJ
Michelangelo, 51 ans, d’ascendance italienne, syrienne et libanaise, a grandi sur trois continents. Après avoir étudié le génie mécanique à Cleveland (Ohio) et obtenu son diplôme en 1990, il s’est établi au Canada où il a travaillé dans la vente, le marketing et le soutien informatiqueIl était à l’emploi de l’archidiocèse de Newark (New Jersey) quand il a entrepris de discerner un appel à la prêtrise. Il a fait un an de philosophie avant de postuler son admission au grand séminaire, et on l’a envoyé à Rome étudier la théologie. C’est là qu’il a commencé à envisager une vocation à la Compagnie de Jésus. Il est entré au noviciat là-bas, mais il a dû laisser le noviciat pour régler des affaires de famille. Au cours des douze dernières années, il a travaillé comme aide à domicile et comme enseignant au collège Sainte-Marcelline de Montréal. Michelangelo parle plusieurs langues; il aime la peinture, la photographie, la cuisine et le jardinage.

« À la messe au collège SainteMarcelline, j’ai nettement perçu un appel à la prêtrise… Les religieuses sont devenues mes mères spirituelles, elles ont nourri et ranimé ma vocation. C’est ce qui m’a poussé à entreprendre les démarches pour entrer. » 

Patrick SMITH

Photo : Marc Rizzetto, SJ
Patrick, 29 ansest né et a grandi à Toronto. Il a vécu à Montréal pour étudier et décrocher des diplômes en philosophie politique et en littérature anglaise à l’Université McGill. Après avoir fait son droit à l’Université de l‘Alberta, il a plaidé pendant deux ans. Chemin faisant, il a décidé d’aller travailler pendant cinq mois dans une communauté de L’Arche. Cette expérience a fortement inspiré sa vocation jésuite. Le fait de vivre avec des personnes handicapées mentales lui a donné le sentiment qu’il y a un « monde différent ». Patrick est parfaitement bilingue, et il aime écrire et dessiner, voire griffonner. 

« Le droit, c’était très intéressant à certains égards, mais ce n’était pas très relationnel. C’était plutôt compétitif et, en un sens, superficiel. À L’Arche, il s’agissait de se lier d’amitié et de faire communauté. Ça, c’est le monde réel. C’est ça, le plus important. » 

« Finalement, c’est l’influence de mon père qui m’a aidé à faire le saut [à entrer au noviciat]Sa façon de vivre… Il est arrivé qu’on lui offre des postes plus lucratifs, plus axés sur le statut social. Mais sa conscience l’a poussé à ne pas les accepter. Il savait se démarquer de la foule. Ce n’est pas quelque chose qui me vient naturellement. Son exemple m’a donné un sens profond de l’amour, de l’amour durement gagné, doux-amer, dont je pressentais qu’il est lié à Dieu d’une certaine manièreÇ’a été difficile, mais je l’ai suivi. J’ai eu l’impression de plonger vers une source lumineuse au fond de l’océan. »

John SIMON

Photo : Marc Rizzetto, SJ
John, 30 ansest né et a grandi à Toronto. Il a fait un baccalauréat en histoire à l’Université de Toronto avec des mineures en « christianisme et culture » et en « études est-asiatiques ». Après ses études, il a travaillé pendant un an et demi dans le quartier des affaires de Toronto. Il est alors entré au grand séminaire, qu’il a quitté après un an. Inscrit à la maîtrise en études médiévales, il a entrepris son discernement vocationnel pour entrer finalement à la Jesuit House of DiscernmentDans ses temps libres, il aime lire et tricoter. 

« Lors du week-end de discernement Venez et voyez, nous avons fait un examen. Pendant la prière, tandis que j’envisageais de présenter ma demande d’admission, j’ai ressenti un élan de consolation et de grâce, ce qui a confirmé ma réflexion. J’avais éprouvé des consolations analogues en entendant parler d’Ignace et de ses premiers compagnons, tel Jérôme Nadal. Tout cela m’a aidé à décider d’entrer. »

Luis Gabriel ALDE

Photo : Marc Rizzetto, SJ
Luigi, 21 ans, est entré aux Philippines et a passé la plus grande partie de sa vie à Vancouver. Avant d’entrer au noviciat, il a étudié la chimie pendant trois ans à l’Université de la Colombie-Britannique et il a travaillé dans deux laboratoires, notamment au Conseil national de recherches du Canada.  À l’université, il a perçu un appel à la prêtrise et il a fini par abandonner ses études pour entrer dans la Compagnie de Jésus.

« Pendant le week-end Venez et voyez à Montréal, j’ai senti grandir en moi le désir de devenir jésuite… Ce qui m’attire chez les jésuites, c’est leur capacité de voir Dieu en toutes choses, même les plus petites, dans la prière et dans le monde. La vie d’un prêtre diocésain est axée sur les sacrements. Un jésuite peut enseigner à l’université, faire du ministère, travailler comme ingénieur, ou faire toutes sortes d’autres choses. Je trouve ça très beau de trouver Dieu en toutes choses. »

Abin MATHEW

Photo : Marc Rizzetto, SJ
Abin28 ansest né en Arabie saoudite, où il a vécu jusqu’à l’âge de douze ans. Il est ensuite allé en Inde, d’où ses parents sont originaires; il y est resté quatre ans avant de s’établir au Canada en 2009. Après avoir fait des études en psychologie à Saint-Albert (Alberta) en 2019, il a commencé à discerner une vocation possible à la Compagnie de Jésus et il est entré à la Jesuit House of Discernment à Toronto. Entre autres loisirs, il aime faire la cuisine, regarder des films et certaines émissions de télévision et, depuis quelque temps, explorer à vélo les rues de Montréal. 

« Je songeais à la prêtrise depuis 2014, mais je n’ai vraiment pensé à entrer chez les jésuites qu’en 2019. Je fais habituellement une retraite quand je vais en Inde et, lors d’un entretien avec mon directeur spirituel, qui me connaît bien, il m’a suggéré de réfléchir aux jésuites… J’aime la variété des missions. Vous pouvez enseigner, faire de la direction spirituelle, travailler à différents endroits… » 

D’HAÏTI


Père Rogério (maître des novices), Edward (socius), Stanley en charge de la promotion des vocations et Père André (formateur)

 

Stanley Frico JEAN CHARLES

Je viens de Port-au-Prince, dans l’ouest d’Haïti (Fontamara) et je suis âgé de 21 ans. J’ai fait mon bac en 2019 au Lycée Jacques Roumain (LJR) de Matissant/Haïti. J’ai fait du bénévolat à la communauté de l’Arche de Carrefour. Je suis un homme passionné de lecture et de musique.

« J’ai décidé d’entrer, librement, dans la Compagnie de Jésus, pour suivre le Christ sur les pas de saint Ignace et pour mieux servir les autres. »

Denulson THEODORE

Je suis un jeune Haïtien de 22 ans. Je viens du Cap-Haïtien, dans la paroisse Notre-Dame du Rosaire de Fatima. J’étais membre du groupe des enfants de chœur. Après mes études classiques, j’ai suivi un séminaire de sérigraphie. Je commence à étudier les sciences administratives (niveau 3). Je suis aussi certifié comme entraineur de football niveau 2 et j’enseignais l’éducation physique et sportive (EPS). Je suis sage et souriant. J’aime le sport, la musique et la lecture.

« Je désire d’entrer au noviciat pour m’identifier dans une expérience profonde et transformante avec le Christ. Ce qui me motive à entrer dans la Compagnie, c’est de pouvoir nourrir ma foi chrétienne et d’être disponible au service des autres en tout lieu afin de les garder tous à Dieu. » 

Jonas ROBENS

Je viens de Ducis, troisième section communale de Torbeck. J’ai 19 ans. J’ai terminé mes études classiques en 2019. J’étais un membre actif du groupe Kiro et de celui des servants de messe de la paroisse Saint Pie X de Ducis. J’aime beaucoup le football et la lecture. Parfois j’écris des petits poèmes pour exprimer mes sentiments. 

« Ma motivation pour rentrer dans la compagnie de Jésus, c’est de me mettre entièrement au service de l’Église catholique et de suivre le Christ à la manière de Saint Ignace de Loyola. »

Pierre Coeur-Saint JEAN-CLAUDE

Âgé de 34 ans, originaire de Saint-Jean du sud d’Haïti, j’ai étudié au Venezuela où j’ai obtenu une licence en génie informatique. J’ai travaillé durant plus de 4 ans à la Primature haïtienne à titre d’analyste programmeur. J’adore écouter de la musique sacrée et lire. 

« L’idée de me lancer dans une aventure avec les jésuites, qui n’est pas nouvelle, fut finalement arrêtée au terme d’un ressourcement spirituel de 40 jours que j’ai fait pour accueillir mon 33e anniversaire de naissance. » 

Peterson SAINCIMA

Je suis Peterson, j’ai 24 ans et je suis né à Port-au-Prince dans la Capitale d’Haïti. J’ai fait des études sur le droit juridique haïtien. J’étais professeur à l’École Marie Esther Christine Blondin, dirigée par les sœurs de Sainte-Anne. Passionné par la lecture de la vie des saints, je me livre aussi à ma plume. J’œuvre pour la paix et la joie durables. Après un long discernement, consciemment, j’ai pu me mettre à la suite du Christ sur les pas de saint Ignace.

« Je suis tombé amoureux des méthodes qu’Ignace avait trouvées pour chercher et trouver Dieu en toutes choses. » 

Suffren JEUNE

Je suis de Pestel, du département de la Grande̶ Anse. J’ai 23 ans et je suis finissant du bac II. Je suis un amateur de musique et de lecture. 

« J’apprécie les jésuites pour leur manière de prier et leur façon d’entrer en relation avec les gens. » 

« En effet, c’est par ces attitudes que je me suis senti interpellé à expérimenter plus profondément ma vie, pour qu’en retour je puisse moi-même en témoigner à la suite du Christ dans la Compagnie. » 

Jean Isnaïder ADAM

Âgé de 25 ans, je suis un jeune haïtien né à Port-au-Prince, plus précisément dans la commune de Croix-des-Bouqutes. Au cours de mes études classiques, j’ai suivi un cours d’anglais au Haitian American Caucus (HAC). Puis, j’ai étudié le journalisme. J’ai aussi une expérience dans l’enseignement des langues et des notions d’infographie. Je suis un membre passif du Kiro et de la Chorale de Saint Ignace à Croix-des-Bouquets. Je suis passionné de sport, de la lecture et de la musique. 

« Je suis entré dans la Compagnie de Jésus pour suivre entièrement Jésus en servant les autres dans la perspective de saint Ignace. » 

Antonio BONHEUR

Je suis de Port-Magot, département du nord d’Haïti. J’ai 22 ans. J’ai terminé mes études classiques en 2017. J’ai été professeur de catéchèse au Collège Saint Bertin et au Collège Sainte Thérèse de Port-Margot. J’aime la musique. 

« Après maints réflexions et discernements, j’ai décidé d’entrer, librement et sans contrainte, dans la Compagnie de Jésus en vue de répondre pleinement et consciemment à l’appel du Seigneur pour le servir, servir l’Église et servir le monde. » 

« Une autre motivation est de mieux connaitre et vivre la spiritualité ignatienne et le charisme jésuite. »

Retour haut de page
Tweetez
Partagez
Enregistrer