Au cours des dernières années, divers artistes anglophones et francophones du Canada ont mis en valeur le cantique Jesous Ahatonhia. Premier cantique de Noël de l’histoire du pays, cette ode à la Nativité de Jésus aurait été composée en 1641-42 par le père Jean de Brébeuf, lors de sa mission en Huronie.

Nous écrivons ce texte au conditionnel car, en effet, les historiens de la musique ne s’entendant pas sur les origines de ce cantique: pour les uns, Jesous Ahatonhia aurait effectivement été composé par le père Brébeuf lors de sa mission de la baie Géorgienne. Pour les autres, toutefois, les origines de ce chant se perdent dans la tradition orale des Wendats-Hurons convertis au christianisme: Jesous Ahatonhia a en effet été « redécouvert » en 1794 par le jésuite Étienne-Thomas de Villeneuve, alors missionnaire auprès de la communauté wendat de la Jeune-Lorette (Wendake). Ce cantique a ensuite été traduit du wendat au français par un aîné huron, Paul Tsawenhohi (dit Picard).

Cela dit, ne boudons pas notre plaisir et goûtons avec joie ce cantique avec la très belle voix de Claire Pelletier, qui nous chante ici la version bilingue du chant du père Brébeuf:

Cela dit, il est tout à fait vraisemblable que le père Brébeuf soit l’auteur de ce cantique! Soucieux d’inculturer le christianisme aux us et coutumes du peuple wendat, le père Brébeuf est notamment l’auteur d’un catéchisme en langue huronne. Ses compagnons Paul Le Jeune et Antoine Daniel avaient d’ailleurs observé la place centrale occupée par le chant dans la spiritualité autochtone. Si bien qu’ils faisaient chanter le catéchisme et aussi le Notre Père aux néophytes et catéchumènes wendats. « C’est un plaisir de les entendre chanter dans les bois ce qu’ils ont appris [au catéchisme]: les femmes même le chantent, et me viennent parfois écouter par la fenêtre de ma classe », note le père Paul Le Jeune dans sa Relation de 1633.

Ce cantique prend évidemment une toute autre signification dans le sillage du Pèlerinage canadien en canot et de l’engagement des Jésuites du Canada en faveur de la réconciliation avec les Premières Nations.

Poursuivez votre lecture
Article précédent :
Article suivant :
Tous les articles

Je veux recevoir le Compagnons!

Chaque vendredi, recevez un bulletin résumant les nouvelles de la semaine.